Due to the Corona virus education methods or examination can deviate. For the latest news please check the course page in Brightspace.

Prospectus

nl en

Doutes, on-dits, et certitudes: les sources du savoir dans le langage

Course
2012-2013

Critères d’admission

Non

Description

Toutes les langues ont des moyens pour nuancer le degré de certitude avec laquelle une proposition est énoncée. Ainsi, les verbes modaux comme pouvoir et devoir peuvent exprimer non seulement la possibilité et la nécessité (1), ou la capacité et l’obligation (2), mais encore la probabilité ou l’éventualité (3):

(1) Les formulaires peuvent/ doivent être déposés avant 17 heures
(2) Usain Bolt peut/ doit courir les 100 m en un temps record
(3) Il peut/ doit pleuvoir à Tokyo en ce moment

A part les verbes modaux, des verbes comme sembler ou paraître peuvent également exprimer l’incertitude:

(4) Jean semble être malade aujourd’hui

Dans ce cas, l’incertitude est liée aux sources de savoir qui sont disponibles pour arriver à cette incertitude: (4) peut être prononcé par un locuteur qui voit que la lumière dans le bureau de Jean n’est pas allumé, et qui sait qu’il est parti la veille avec un gros rhume. Les expressions qui permettent d’indiquer le degré de certitude et la source du savoir sont connus sous le nom de marqueurs d’évidentialité en linguistique. Certaines langues comme le Quechua (Amérique du Sud) ou le Gitskan (Nord-Ouest de l’Amérique du Nord) ont des morphèmes qui expriment quelle est la source du savoir qui est en jeu: ces morphèmes indiquent que le locuteur a vu ce qu’il rapporte, qu’il l’a seulement entendu dire, ou qu’il l’a déduit par inférence. Dans des langues comme le français, les verbes modaux (pouvoir, devoir) et les verbes comme sembler remplissent cette fonction, mais aussi les expressions parenthétiques (5) ou encore els adverbes (6), qui ont été relativement peu étudiées sous l’angle de l’évidentialité:

(5) Jean est malade, semble-t-il/ qu’ils disent/ dit-on/ à ce qu’il paraît/ je crois/ j’ai vu
(6) Apparemment, Jean est malade.

Un des buts de ce cours sera d’examiner dans quelle mesure les expressions parenthétiques et les adverbes indiquent les sources du savoir et de l’incertitude en français.

Objectifs du cours

L’étudiant apprend à utiliser la littérature scientifique sur la modalité et l’évidentialité, et acquièrt ainsi une meilleure compréhension des différentes approches de ce phénomène langagier. L’étudiant est capable de présenter une synthèse critique d’une partie de la littérature scientifique, et de rédiger un rapport écrit y correspondant.
L’étudiant est capable de mener une recherche indépendante en utilisant la littérature scientifique, de formuler des règles et des généralisations,de formuler un raisonnement linguistique, etc.

Mode d’instruction

Séminaire

Méthode d’évaluation

Travail écrit.

Blackboard

Non

Liste de lecture

Une liste de lectures sera distribuée ultérieurement.